Kreta

11,8x11,8x0,8 in ~ Peinture, Acrylique


Acheter sur Artmajeur

KRETA

bonjour mon bon diable.
Bonjour.
La nuit a été terrible.
Terrible.
Les chiens ont hurlé à en perdre leur âme.
Oui.
Le corps n'était pas beau à voir.
Pas beau.
Vous avez une idée du drame ?
Pas d'idée.
Elle était belle avec sa jupe verte et sa chemise caramel.
Belle.
Vous l'aimiez bien, je crois.
Aimiez bien, je crois, non, je ne sais pas, pas connaître beaucoup, pas...
quand l'avez vous vue pour la dernière fois ?
La dernière fois ? Elle dansait devant le lac bleu, elle riait trop fort, elle..
C’était quand ?
J'sais pas.
Essayez de vous rappeler sacre bleu, c'est important mon ami.
Ami, je suis votre ami alors !
C'est une expression Gustave, juste une expression. Kreta, elle dansait devant le lac bleu, c'était hier ou avant hier ?
C'était dans mon rêve, elle dansait dans mon rêve la Kreta, elle dansait que pour moi, elle dansait que pour mes yeux et mon coeur la Kreta.
Ah, oui, vous rêvez Gustave, vous rêvez souvent comme ça ?
Non pas souvent.
Vous n'avez pas de femme Gustave ?
Pas de femme, non pourquoi faire ?
Pour rêver avec elle.
Comment je pourrais rêver avec elle alors qu'elle est dans mon rêve. On peut pas rêver à deux, ça se peut pas.
Elle dansait comment Gustave ?
Elle dansait en faisant de belles arabesques, elle dansait entre les gouttelettes de la rosée du matin, elle fendait l'air avec ses grands bras, ses cheveux s'accrochaient dans les herbes folles, elle avait la grâce des belles personnes, elle....
Oui Gustave.
J'ne sais plus.
Un petit effort Gustave, encore...
Elle avait plus ses habits, elle...
Elle était nue Gustave ?
Oui, elle était trop nue, elle pouvait pas rester comme ça. J'ai couru, j'ai...
Vous avez chaud mon ami, vous transpirez. Vous voulez un verre d'eau ?
Oui un verre d'eau, merci, un verre d'eau, oui j'ai chaud.
Vous vous êtes approché, Kreta vous a vu vous approcher ?
Non, elle me tournait le dos. Elle dansait en regardant le soleil se lever. C'était beau le lever du soleil.
Vous vous êtes approché et après ?
Je me suis réveillé.
Non Gustave vous vous êtes approché et Kreta s'est retournée et vous l'avez...
Je me suis réveillé et j'ai entendu un grand cri, un cri énorme, un cri d'outre tombe, comme une bête qu'on égorge. Je ne rêvais plus.
Et vous vous êtes levé ?
Oui et je tremblais de partout, tellement le cri...
Et le couteau ?
Quel couteau ?
Celui qui a égorgée Kreta...
Kreta égorgée ? vous êtes ignoble, Kreta pas égorgée, pas possible, si belle, si belle...
Vous allez enlever vos lacets, votre ceinture, vider vos poches...
Je vais allez où ?
Au dépôt.

Gustave a été guillotiné le 30 mars à l'aube, il disait qu'il ne savait pas comment Kreta était morte, il parlait toujours du fameux cri, il l'entendait chaque nuit en prison, il hurlait, il réveillait toute la chambrée.
Deux années après ce 30 mars on a trouvé un autre cadavre dont la mort remontait à quelques jours. Manifestement le mode opératoire avait été le même et surtout le lieu était identique.
© A.L. (Anita LEBRAY)

Ajouté le

Disponibles en impressions d'art à partir de 19 €

Reproductions, Impressions sur toile, Impression sur métal

Commander une impression

 

Disponible en fichiers numériques à partir de 30 €

Acheter une licence

 

Créé avec Artmajeur